L’histoire d’un fru ou ne me pète pas le Kodak ou synchro rideau arrière

wp-yp1_3496

 

Donc l’histoire du gars qui voulait me péter le Kodak et ma gueule par le fait même.

Tout à commencé lors de la belle nuit du 9 août dernier, où nous sommes allés faire de la photo sur le bord de l’eau. Je voulais essayer mes nouveaux filtres. Couché de soleil, eau laiteuse, longue exposition, tout le tralala. D’ailleurs vous pouvez voir le quai sur une autre photo.

Je suis dans un groupe, où à chaque semaine nous avons un thème pour une photo à remettre, et ce samedi bien c’était les filés. Quoi de mieux qu’une auto pour avoir un beau filé. La technique n’est pas trop compliqué. Tu fais une exposition longue, et quand l’auto t’as dépassé, le flash éclaire le sujet. On a une trainée de ses phares et l’auto est fixe. On appelle ça du rear curtain sync. Comme je disais, ce n’est pas compliqué, mais c’est du essais et erreur, pour obtenir la bonne durée d’exposition, et de faire partir le flash au bon moment.

Le flash ne doit éclairer qu’à la fin, pas au début, ni au milieu, à la fin… MAIS, bien sur qu’il y a un mais, mon flash est en mode TTL, je venais de le sortir de mon sac, et ce qui veut dire, que je prends la photo, le flash émet un éclair au début, et ensuite il en émet un second. IL NE FAUT PAS. Théoriquement la personne ne devrait pas être ébloui par le flash, car c’est juste 1 seul éclair, ben ce ne fut pas le cas….

Je regarde le résultat, et je la trouve pas pire. Mais le sujet, lui ne l’a pas trouvé drôle. Il fait demi tour, et arrive en avant de moi… fuck, yé gros… yé méchant…. Il me dit qu’il est un photographe professionnel, que je l’ai ébloui, que c’est dangereux et que je n’ai pas le droit de le prendre en photo. Erreur, de 1 c’est un endroit public j’ai le droit, et de 2, il devrait savoir ce que je fais s’il est photographe, on ne peut pas le voir sur la photo. Donc, je m’empresse de lui dire, trop fier de moi… c’est là que ça commence à chier. M’a te le péter ton esti de kodak, pis ton esti de face, je vais appeler la police. J’essaie de lui montrer la photo, Elle est belle, on ne voit pas sa face.

Trop con, je ne m’excuse pas, pourquoi, parce que j’ai raison. ERREUR…. Il ouvre la porte…. Je dit ok ok, je remballe…. Il fait chaud….

Étant donné qu’il s’en allait vers la gauche, et qu’il a fait demi-tour, il est en direction de la droite… donc, il va revenir. Vous me suivez? Il va plus loin, il fait demi-tour, je suis en train de remballer mon matériel. Je me dis, j’ai un bon sujet, tant qu’à y être, pourquoi ne pas pousser ma luck. Quand il arrive près de moi, je l’arrête et je lui dit, bon, ben étant donné que tu sais ce que je fais, ça te tente d’être mon modèle ? Silence… gros yeux….

Il sacre son camp… moé aussi… Je ne reste pas là, tout d’un coup qu’il change d’idée… Gros con…Pas moi, lui..

Leçon apprise : tu t’excuses et tu donnes ta carte…. Tu ne t’obstines pas, qu’il soit gros ou petit. On est en 2014, on ne sait jamais à qui on a affaire. Juste pour un filé, ça ne vaut pas la peine de se faire péter le Kodak… 🙂

 

 

 

3 thoughts on “L’histoire d’un fru ou ne me pète pas le Kodak ou synchro rideau arrière

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Scroll Up